Le plaisir à l’état pur, la fierté et l’enthousiasme débordant, vive les 40 ans de Joliette Toyota | Joliette Toyota

Le plaisir à l’état pur, la fierté et l’enthousiasme débordant, vive les 40 ans de Joliette Toyota

Le plaisir à l’état pur, la fierté et l’enthousiasme débordant, vive les 40 ans de Joliette Toyota

Nouvelles
en vedette

Un pur sang fougueux

Une petite famille qui a joué un grand rôle dans le domaine de l’automobile.  Nathalie, Paula et Gilles Aumont.

On fait souvent l’analogie entre la force des chevaux et la puissance des chevaux-vapeur.  De même qu’on emploi souvent l’expression ‘’il est tombé dans la marmite lorsqu’il était petit’’ pour faire allusion à la force innée du gaulois Obélix.  Eh bien, ces deux expressions définissent parfaitement la personnalité de Nathalie Aumont, propriétaire de Joliette Toyota Scion, de Joliette.

En effet, ce n’est pas dans une marmite de potion magique qu’elle est tombée lorsqu’elle était enfant, mais dans le monde de l’automobile.  Et la passion des voitures s’est immiscée  dans chacun des pores de sa peau, se transformant en une véritable passion qui ne s’est jamais démentie.

La fille unique de Gilles et Paula Aumont peut  dire que les origines ont également joués un grand rôle dans le développement de cette passion.  Le père de Nathalie, Gilles Aumont, n’a-t-il pas fondé Joliette Toyota en 1977, mais il l’a fait sur le site où son père à lui, Alfred, opérait déjà un commerce de pièces d’auto d’occasion.

De plus, le père de la maman de Nathalie, opérait également une concession automobile à Baie-St-Paul. Il était donc naturel qu’elle soit guidée dans le beau monde de l’automobile et des affaires.

Et pour la petite anecdote, comme si le lien avec le domaine de l’auto n’était pas déjà assez fort, savez-vous ce que fait, Marc, le conjoint de Nathalie pour gagner sa vie?  Plusieurs lecteurs l’auront deviné…il est concessionnaire Toyota, sur la Rive-Sud de Montréal. Décidément, on n’en sort pas!

La famille

Mais ce dont Nathalie Aumont est le plus fière, c’est certes de sa famille.  Tout comme son conjoint, elle est la maman de deux beaux et grands garçons.  Ce qui fait d’elle l’unique représentante de la gente féminine dans la famille.  Elle ne s’en plaint surtout pas et se dit entourée de cinq princes charmants, en plus d’avoir un petit-fils qu’elle adore cajoler et gâter. Et, qui sait, il s’agirait d’une grande probabilité de voir sa progéniture assurer la troisième génération de Joliette Toyota Scion.

Pour l’instant cependant, l’important est que l’harmonie règne parfaitement au sein du clan Aumont/Daigle, et le couple ne ménage aucun effort pour qu’il en soit ainsi.  Les activités familiales nombreuses, notamment les voyages, resserrent ces liens déjà étroits et contribuent au bonheur de chacun, en plus de se regrouper régulièrement dans leur nouvelle demeure sur le bord d’un lac de la région.

Et puisqu’il est question de la famille, lors de notre passage aux bureaux de Nathalie Aumont, nous avons eu la visite du père de Nathalie, Gilles Aumont. Lorsque nous lui avons mentionné que nous préparions un reportage sur sa fille, il fallait voir toute la luminescence dans ses yeux et la fierté qu’il avait à nous raconter l’histoire des Aumont.

Famille élargie

Lorsqu’elle parle de famille, Nathalie Aumont aime à rappe­ler qu’en réalité elle en a deux.  Sa famille directe et la très grande famille de Joliette Toyota, composée de l’ensemble de ses employés et de tous les clients.  Elle prend soin d’eux et désire le meilleur pour chacun.

C’est d’ailleurs le service vraiment personnalisé qui a fait la renommée de Joliette Toyota Scion et, pour y arriver, Nathalie Aumont a appliqué des normes souvent exceptionnelles en plus d’être très présente dans les opérations de l’entreprise.

Par exemple, elle a suivi une formation à l’Université Disney et elle met en pratique les principes utilisés par cette entreprise dans l’ensemble de ses installations et ses services.

Elle a notamment appris à déléguer les responsabilités, ce qu’elle avait beaucoup de difficulté à faire à ses débuts, il y a 25 ans. Les directeurs de ses différents départements sont ses piliers sur lesquels elle se repose en toute confiance, ce qui lui permet de décrocher lorsqu’elle prend des vacances ou doit s’absenter pour des raisons professionnelles.

En outre, les clients qui le désirent, reçoivent une formation complète sur leur voiture, l’entretien, la conduite, etc., formation qui est donnée par l’équipe du service.  Cette attention est très appréciée de la clientèle qui est très fidèle depuis près de quarante ans.

Implication sociale et professionnelle

Fait tout à fait particulier, Nathalie Aumont a été durant huit ans, présidente de l’association des concessionnaires Toyota du Québec, fonction qui lui a demandé beaucoup de son temps mais qui lui a apporté de grandes satisfactions, aussi bien sur le plan personnel que professionnel.

Localement, elle s’est impliquée et s’implique toujours au sein de plusieurs organismes sociaux et économiques, elle a notamment présidé la Chambre de commerce du Grand Joliette, elle a siégé au C.A. de La Soupière, de Centraide et bien d’autres. Ce qui lui a valu de recevoir en avril dernier, lors du Gala Excelsior de la Chambre de commerce de Joliette, un prix  hommage pour son implication dans la communauté joliettaine. Sur ce plan, elle dit vouer une grande admiration à celui qu’elle considère comme un de ses mentors en la matière, le maire de Saint-Charles-Borromée, préfet de la MRC de Joliette et ex-directeur général de la Chambre de commerce, André Héneault qui, selon elle, possède de grandes qualités de cœur et d’esprit…en plus d’un humour désopilant.

 

joliette toyota